jeudi 30 septembre 2010

Pédale now, Taxe later ...

Après avoir joyeusement massacré Bruxelles à coup de viaducs temporairement permanents et de pénétrations rapidement autoroutières, les autorités qui nous aiment et nous protègent font volte-face. « Voitures méchantes, vélos et pieds gentils », telle est le nouvel edict ! Et, comme le plan Iris2 le décrète à notre place (vous avez aussi remarqué que tout vient toujours d’en-haut !?), dans quelques années, 20 % des déplacements (mécanisés) dans la capitale mondiale de l’Europe devront se faire en pédalant ... Aidés en cela par la mise en location de 2.500 vélos publicitaires à 30 € l’abonnement annuel. Ou avec sa propre bécane pour les plus possessifs. Un vélo pliable customisé par l’atelier UNIK BIKES étant devenu récemment le nouvel assistant de votre serviteur, nous avons profité de la livraison de l’élégante machine pour poser quelques questions à Berny (Bernard Prestat), mécano-artiste de talent et co-fondateur de l’atelier ... L’interview est illustré par un très efficace pochoir anonyme photographié dans Cheshire Street à Londres en avril 2010.

Cher Berny, on assiste actuellement à un engouement général pour le vélo ... Quels en sont, selon toi, les facteurs majeurs ?

Les facteurs de développement de la mobilité douce sont multiples. Je pense qu'une prise de conscience écologique s'opère chez certains tandis que d'autres y trouvent une alternative économique à la voiture ou aux transports en commun... Je crois aussi que la multiplication des pistes cyclables combinée au développement du Villo à Bruxelles font évoluer les mentalités dans le bon sens... A cela, on peut ajouter le prix de l'essence devenu rédhibitoire, le développement fulgurant d'une nouvelle espèce de vélos dits "urbains" ainsi que l'avènement du vélo à assistance électrique.

Cet engouement va-t-il se traduire par la location de vélos "publics" ou par l'achat de vélos "privés" ?

Les deux ! Je crois que le vélo "public" est un bon vecteur de développement pour le vélo "personnel" ! En effet, les gens apprécient le Villo pour ce qu'il est, c’est-à-dire un moyen de transport économique permettant de se rendre d'un point à un autre plus vite qu'à pied ... Mais le poids et le look standardisé de ces vélos empêchent une réelle appropriation par l'usager... C'est là que le marché du vélo personnel prend tout son sens, soit proposer des alternatives à cette mono-culture avec des modèles plus originaux, plus légers et équipés en fonction des besoins spécifiques de chaque cycliste.

UNIK BIKES s'est positionné en avant-garde dans la fabrication de vélos customisés mais d'autres ateliers s'ouvrent aussi à Bruxelles ... Bonne ou mauvaise nouvelle ?

Et bien, je pense que la concurrence est un excellent moyen de se dépasser et d'aller plus loin dans notre démarche. Cela va créer une saine émulation entre les différents ateliers et au final, seuls les plus sérieux resteront ... C’est la dure loi du marché ! Avec UNIK BIKES, nous avons simplement senti une tendance un peu avant les autres à Bruxelles mais la personnalisation de son vélo est déjà entrée depuis longtemps dans les moeurs des anglais, américains, suédois et autres hollandais. Maintenant, notre défi est de convaincre les cyclistes de dépenser leur budget dans une restauration ou une personnalisation plutôt que dans l'achat d'un vélo neuf relativement impersonnel !

Merci, très cher Berny, pour ces commentaires façonnés au contact des vélocipédistes bruxellois les plus exigeants ... Nous, ce qui nous chiffonne un peu, à vrai dire, c’est la question de savoir si les autorités qui nous aiment et nous protègent vont nous laisser encore longtemps pédaler gratuitement !? Après tout, moins de taxes d’immatriculation automobile, moins d’accises perçues sur la vente de carburant, moins de piécettes dans les horodateurs, etc ... Tout cela n’est pas bon pour les caisses publiques, n’est-ce pas !? Alors, à quand le retour de la plaque de vélo - aux formes coloriées et variées - que nous avons connue en Belgique de 1893 à 1991 ? Personne n’y a encore pensé ? Vraiment ?

Information : Berny peut être contacté à bernydesign@gmail.com ou via le site www.unikbikes.be

Copyright : Photographie et interview par Serge-Louis pour Brigadier PLIPP.

1 commentaire:

lvr123 a dit…

On veut des photos de ta bicyclette customizée ! (comme ça je pourrai lui faire un petit dessin le jour où je la rencontrerai !). Laurent